Changer le monde pour redevenir des Dieux - Let's change the world and grow into Gods again! (Voir La Parole Originale (RA:2/13)

UN LANGAGE QUI DONNE L'INTELLIGENCE - A LANGUAGE THAT GIVES WITS. ( LA REVELATION D'ARES . 23.3 à 6 ) . www.adira.net

14 mars 2012

Léon Tolstoï (9septembre 1828- 20 novembre 1910)

Quand Tolstoï voulut libérer ses paysans de l’esclavage,

ses paysans se moquèrent et le persiflèrent.

Même chose pour Dieu !

Dieu veut libérer les hommes du mal  

et leur propose pour cela un moyen simple et sûr : 

la pénitence, mais ils se moquent et persiflent Dieu.

Allez-vous faire pareil ?  

La pénitence n’est pas se couvrir d’un sac de honte et de cendre, comme dit la Bible.

La pénitence, c’est simplement 

se munir de la Force du Bien contre le mal et le malheur 

(Révélation d’Arès 30/11).

C’est retrouver l’image et ressemblance du Père  (Genèse 1/26-27) 

Votre pénitence peut faire des miracles ! (Michel Potay Mars12)

 

Léon Tolstoï, de son vrai nom le comte Lev Nikolaïevitch Tolstoï né le 9 septembre1828 greg. à Iasnaïa Poliana en Russie et mort le  20 novembre 1910greg. à Astapovo, est un des écrivains majeurs de la littérature russe, surtout par ses romans et ses nouvelles, riches d'analyse psychologique et de réflexion morale et philosophique.

 Lev_Tolstoi

Ainsi, l'une de ses grandes œuvres, Guerre et Paix (1869), est une reconstitution historique et réaliste des guerres napoléoniennes en Russie, mais c'est aussi une réflexion sur la violence inspirée par des conflits comme la guerre de Crimée (1853-1856) durant laquelle il a été mobilisé et qu'il relate dans les Récits de Sébastopol.

Par ailleurs, Tolstoï entame à partir des années 1870 une quête spirituelle et religieuse qui se reflète dans ses œuvres : il multiplie alors les considérations philosophiques qu'il mêle aux événements romanesques comme dans Anna Karénine, l'histoire d'une passion dramatique dont la publication finale date de 1877, et plus encore dans Résurrection (1899), où le héros en plein débat moral rencontre la figure du Christ. À la fin de sa vie, il devient une sorte de maître à penser prônant une vie simple et morale et combattant les institutions oppressives et les formes de violence : il a eu de ce fait une grande influence sur des personnalités comme Mahatma Gandhi, Romain Rolland et bien d'autres.

tolstoy_2 

Il est frappé dès son enfance par le sentiment de l'absurdité de la vie (à la suite de la mort de son père) et il refuse l'hypocrisie des relations sociales. Le sentiment moral est ce qu'il y a de véritablement divin : toute la morale de Tolstoï est fondée sur ce sentiment. Par ailleurs, Tolstoï rejette l'État et l'Église. Si certains ont pu rapprocher la pensée de Tolstoï d'un nihilisme fondé sur une morale personnelle, d'autres ont fait de l'écrivain russe un penseur important et influent de l'anarchisme chrétien: en effet, sa critique radicale de l'État, ses préoccupations envers les masses opprimées, l'importance de ses réalisations pédagogiques, sa recherche de cohérence sur le plan personnel, en ont fait un penseur proche de l'anarchisme. Par ailleurs, il conçoit l'art véritable comme étranger à la recherche du plaisir purement esthétique : l'art est un moyen de communication des émotions et d'union entre les hommes. Aussi critique-t-il l'art pour l'art, la beauté bourgeoise inaccessible aux gens simples.

Guerre et paix 1 

Marqué par des conflits comme la Guerre de Crimée (1853-1856) durant laquelle il a été mobilisé, relatée dans Récits de Sébastopol, ou les conflits passés telles les Guerres napoléoniennes, qui constituent la trame de son œuvre majeure: Guerre et Paix, Tolstoï entame à partir des années 1870 une sorte d'introspection, en forme de quête spirituelle. 

En 1879, Tolstoï se convertit au christianisme qu'il évoque dans Ma confession et Ma religion (ouvrage censuré au départ), mais il est très critique par rapport à l'Église orthodoxe russe : son christianisme reste empreint de rationalisme, la religion étant toujours chez lui un sujet de violents débats internes, ce qui l'amènera à concevoir un christianisme détaché du matérialisme et surtout non-violent. Sa critique des institutions oppressives et sources de violence inspirera le Mahatma Gandhi, ainsi que Romain Rolland. Leur message sera ensuite repris par Martin Luther King, Steve Biko, Aung San Suu Kyi, Nelson Mandela et bien d'autres. Gandhi lit Lettre à un Hindou de Tolstoï en 1908, où l'écrivain russe dénonce des actes de violence de nationalistes indiens en Afrique du Sud ; ceci amènera Gandhi et Tolstoï à correspondre jusqu'à la mort de Tolstoï. De même, Rolland publiera peu après le décès de Tolstoï sa biographie: Vie de Tolstoï.

page7-368px-Tolstoï_-_Ma_confession 

Le Royaume de Dieu est en Vous (1883)

Avant d’écrire le roman “Résurrection”(1899) Tolstoï, inspiré par le sermon sur la montagne a écrit “Le Royaume de Dieu est en Vous”. (Luc 17:20-12)

la0ssdvr

De son côté, l'Église orthodoxe excommunie Tolstoï après la publication de son roman Résurrection. Tolstoï voulait libérer l’individu de l’esclavage physique mais aussi mental. En 1856, il donne ses terres aux serfs, mais ceux-ci refusent en pensant qu’il va les escroquer. Il se posera donc sans cesse cette question : « Pourquoi, mais pourquoi donc, ne veulent-ils pas la liberté ? ». C’était un pédagogue hors du commun. Il voyage et dit que partout, on fait à l’école l’apprentissage de la servitude. Les élèves récitent bêtement les leçons sans les comprendre. Mettre les enfants directement en contact avec la culture, c’est renoncé à cette programmation fastidieuse et stérile qui va du plus simple au plus compliqué. Ce qui intéresse les enfants, ce sont les sujets vivants et compliqués, où tout s’enchevêtre. « Que faut-il enseigner aux enfants ? » Tolstoï imagine une prolifération de lieux culturels, où les enfants apprendraient en fréquentant ces lieux11. Tolstoï s'est toujours réclamé de son héritage chrétien et a tardivement formalisé son anarchisme politique à travers l'expression d'une mystique de la liberté tout entière enracinée dans l'exemple christique. Le bien-fondé de l'autorité et de toute forme de pouvoir visant à la limitation de la liberté personnelle fut dénoncé par Tolstoï dans de nombreux articles à tonalité résolument anarchiste et motivés par une foi réfléchie dans l'injonction christique du service de l'autre. Le paradigme social dérivé de ladite règle d'or est célébré par Léon Tolstoï comme celui d'un monde voué à l'épanouissement de tous dans le respect réciproque et l'exaltation personnelle.

Lisez la Révélation d'Arès. Cet appel vient du Ciel.

1240490151__RA-Edition2009 

La Révélation d'Arès en Ligne 

http://michelpotay.info/RevelationdAres2009-menu.html

 

Où trouver des Pèlerins d'Arès en Ile de France

Espace Eau Bleue - Entrée et vitrine sur rue

32, rue Raymond Losserand - 75014 PARIS

 Métro ligne 13 (Pernety).Bus 58, 28, 91.

Horaire ouverture: du mercredi au samedi de 15h à 19h.

Tous les premiers samedi du mois Présentation de la Révélation d'Arès

par des Pèlerins d'Arès d'Ile de France:  Tél. : 01 43 22 34 40.


Traquez et détruisez vos péchésaimez tous les hommes !  
 Rendez le Bien actif en vous !  Rejoignez-nous, faites-nous la joie de vous connaitre.

christianisme_58x80-grand

 

Posté par ANGEL WHITE à 23:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2012

Chrétiens, Juifs, Musulmans, Pèlerins d'Arès

Chrétiens Juifs Musulmans Pèlerins Arès copie

Posté par ANGEL WHITE à 17:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 février 2012

Conscience

Quelle conscience nous avons de ce que nous voulons et de ce que nous ne voulons pas?

revelation_2009

Rév d'Arès, Edition 2009.152 pages.

Qu'est-ce que lire 152 pages, un peu de temps et tellement de lumières dans la Parole de Dieu, je témoigne que la Révélation d'Arès est une puissante lumière qui nous éclaire et nous ouvre la conscience, nous donne l'intelligence spirituelle, du coeur, la pénitence nous mène vers la transfiguration. 

Voir: www.michelpotay.info

Posté par ANGEL WHITE à 21:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2012

LA PRIÈRE ?

LA PRIÈRE ? 

BrMichel_October2010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le croyant supplie depuis des millénaires

 

mais le mal (souci, injustice, souffrance et mort) est toujours là.

 

Priez seulement pour vous rappeler que Dieu propose,

 

mais c'est vous qui disposez de votre destin.

 

Priez pour vous rappeler que si vous aimez, pardonnez,

 

cessez de mentir et médire, trouvez l'intelligence du cœur

 

et êtes libres de toutes peurs et de tous préjugés,

 

bref, si vous êtes un pénitent ou une pénitente,

 

non seulement votre vie changera en bien, mais le monde peu à peu changera.

 

Votre prière est une décision, pas une soumission.

 

Frère Michel Potay à propos du verset 35/6 de La Révélation d'Arès.

 

L'essentiel étant de prononcer la Parole pour l'accomplir (35/6), la prière est libre chez les Pèlerins d'Arès et donc les formes qu'elle peut prendre sont libres.


Posté par ANGEL WHITE à 09:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 janvier 2012

L'Évangile redonnée à Arès 15 janvier 2012

A Ev redonnée Arès 38 ans Recto

Cliquer sur les images

B Ev donnée à Arès 38 ans Verso

Posté par ANGEL WHITE à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 décembre 2011

Naissance de Jésus fête de Noël son histoire

h-20-2661513-1323987614

Aux premiers siècles de notre ère, alors que la religion chrétienne se construit, la fête de Noël n’existait pas.
Pourtant l’origine de Noël et son histoire sont étroitement liées aux cultes païens qui étaient, avant le christianisme, très nombreux autour du 25 décembre.

Il y a 2005 ans Ce serait arrivé à la saison froide.Les premières douleurs de la maternité auraient pris sa mère alors qu’elle était en route avec son époux vers Bethléem pour se faire Recenser.Or, l’administration romaine n’organisait pas de recensement en hiver.Il y a peu de chances que Jésus naquit en décembre.Plus vraisemblable est sa naissance à la récolte Des dattes fraîches c’est à dire à l’automne comme nous l’apprend Le Coran (19/25) * .Mais qu’importe la date de naissance de Jésus, IL importait plus d’accomplir ce qu’il était venu dire IL y a vingt siècles puisque durant 1700 ans fêter sa naissance n’a pas empêché Le monde de continuer à souffrir et faire souffrir.Le message palestinien n’a pas été accompli, Des princes et Des prêtres l’ont détourné pour régner durant des siècles sur la foi,éteignant progressivement l’enthousiasme des croyants.Scandalisés par les puissants et les riches qui ont fixé un prix à la Terre et même à la prière, Le peuple ne sait plus où Est son créateur et où IL n’est pas. C’est pourquoi , en 1974, IL envoie Jésus sur la rive d’Arès Puis 4 ans plus tard, se manifeste lui même pour relancer l’homme dans l’accomplissement de son grand dessein : reconstruire Eden en Soi d’abord en se libérant de tous pouvoirs et en aimant son prochain comme soi-même. Tel est le sens de la Révélation d’Arès.Où est passé ce sublime idéal ? Les premiers chrétiens les chrétiens des Ier et IIème siècles savaient que Jésus n’était pas Dieu.(32/1 à 5).

Jésus enfant

La théorie de l’incarnation de dieu crucifié pour la rédemption Du monde ne viendrait que plus tard. De même la célébration de Noël était ignorée Des premiers chrétiens, elle apparaît au IVème siècle après une longue période de persécution.L’empereur Constantin qui régnait dans ce siècle avait parfaitement compris que l’enseignement de Jésus promouvait une société libre sans gouvernants. Il sentait que Le Bien dont Jésus avait parlé ne oouvait pas se développer sans liberté absolue ce qui évidemment ne faisait pas son affaire celle des pouvoirs en place. Le danger se situait dans la foi solide des premiers chrétiens qui, malgré les persécutions avançaient courageusement à travers le monde pour le conduire vers Le bonheur tant recherché. L’idéal de ces nouvelles communautés reposait donc sur une haute idée de l’homme et de ses capacités à créer une humanité naturellement juste et heureuse. Ce peuple en marche vers Eden avec l’amour du prochain n’avait surtout pas besoin de religion qui n’est jamais qu’un système dont l’identité avec le pouvoir civil est frappante puisque toute religion a besoin que le péché existe pour exercer son pouvoir sur les âmes sinon elle perd sa raison d’être. Tout comme Le gouverneur politique a besoin que le mal existe pour défendre le peuple contre celui-ci.(pour plus de précision lire Le Frère de l’aube n°66) A quand remonte la fête de Noël en 313 l’empereur romain Constantin récupéra politiquement Le Christianisme. En rusé défenseur de son empire, IL n’officialisa pas le christianisme Mais une église, celle qui lui parut la plus soumise à son pouvoir et à ses intérêts. Les autres églises allaient devoir ou se fondre dans cette église officielle ou disparaître ou se trouver très marginalisées (église copte).Constantin put soumettre les représentants Des églises, en leur donnant Le titre de « pontifex maximus » (signifiant grand prêtres)titre jusque là réservé à l’empereur lui-même..Certaines festivités païennes reçurent des équivalences chrétiennes.Ces dernières firent croire qu’elles concurrençaient et par la suite remplaceraient les festivités païennes, sous d’autres noms et prétextes. Noël fut de celles-là. Ainsi Le paganisme sans absorber le christianisme venait de le récupérer car immense était l’habileté à gouverner de l’empereur Romain et de son administration.Les chrétiens en renonçant à leur libération du monde par l’amour cessèrent d’être martyrisés et tenus pour traîtres à l’empire mais la Merveilleuse Force de Vie qu’ils transportaient ne fut plus sécrétée.

Vitrine_Noel_2011

Durant 17 siècles elle est restée piégée, engourdie, bâillonnée et Le Malheur est resté sur Le monde. Le Retour du Créateur vient la délivrer avant que ne pleuve Le péché des péchés, c’est à dire avant que l’homme ne sombre dans une désespérance accentuée par la perte progressive de la volonté qui le priverait à jamais de son retour en Eden. Que reste-t-IL du message original ? Les générations qui suivirent fêtèrent Noël Le 25 décembre, fête païenne du retour de la lumière, au moment du solstice d’hiver où les Jours commencent à rallonger. Puis de siècle en siècle, cette fête évolua. Le folklore de la nativité est arrivé bien après, IL va varier au cours des siècles au gré des Influences locales et de leurs cultures. La première crèche connue Date de 1222, elle fut réalisée à Greccio par François d’Assise, Le jars de la Révélation d’Arès (XXXVI). C’était une crèche avec des personnages vivants.Les personnages de plâtre n’apparurent pas avant 1562 à Prague et semble- t-IL avec la première crèche d’église.L’arbre de Noël , le sapin, est mentionné en Allemagne, puis en Alsace au XVIème siècle, et ne devint populaire en France qu’au XIXème siècle. Enfin, le Père Noël qui est la variante du fameux St Nicolas devenu tout à tour symbole ou idole incontournable du 25 décembre arriva des Etats Unis en Europe dans la seconde partie du XIXème siècle.Ce n’est qu’à partir de la première guerre mondiale que le père Noël commença à imposer son image en France.Originellement habillé de vert, il dut sa tenue rouge à une publicité de Coca-cola.Le comportement des puissants et des riches a semé un tel scandale dans le coeur des hommes qui ne demandaient qu’à aimer que les générations actuelles ne croient plus en rien. Mais l’athéisme ne fait pas l’espérance, or l’espérance est dans l’amour universel dont nous avons tous besoin. Qui peut le nier ? Le sens que la Révélation d’Arès peut donner à Noël Noël reste l’occasion de comprendre qu’un homme de chair comme nous, portant le nom de Jésus, en s’imposant de devenir absolument bon s’est élevé au dessus de la condition humaine. Il fut crucifié parce que son merveilleux message libérateur dérangeait les pouvoirs en place. Noël reste l’occasion d’aider n’importe qui, chrétien, juif,musulman ou athée à comprendre qu’en changeant en bien, il ne change pas que pour lui même mais il commence à changer le monde en partageant l’espoir d’un retour de la bonté, de l’amour, du pardon, de la paix, de la liberté spirituelle, comme valeurs et sagesses dominantes dans sa vie La foi restaurée à Arès place la conscience active à son plus haut niveau possible. Elle rappelle à l’humanité qu’il n’y a pas plus de salut gratuit qu’il n’y a de bonheur gratuit. Tout se gagne ou s’accomplit avec la volonté, la patience et la constance. Noël reste enfin l’occasion de rappeler à l’homme qu’il ne s’en sortira pas sans bouger, sans ascension, sans pénitence, laquelle n’est pas plus lourde que le souci de l’usurier, elle est même plus légère que le joug du riche et du puissant. Elle est une joie pour celui qui décide de retrouver son sublime destin d’homme libre. ( Andréa. J  25 décembre 2005 ).

Voir aussi Noël 2011: http://freesoulblog.net/jLD/jLDtv.html par Michel Potay: http://michelpotay.info/index.html

« Dieu c’est une rencontre.  Une rencontre de l’homme avec lui-même, parce que l’homme est image du Créateur. Même si vous ne croyez pas en Dieu, vous êtes près de Lui sans le savoir. Le Créateur dit de Jésus : « J’en ai fais un Dieu », pour simplement dire que Jésus s’ est révélé à lui-même en devenant un pénitent, c,-à-d, un homme de bonté, de pardon, de paix, de liberté et d’intelligence spirituelle retrouvées par la volonté d’être ainsi. (Michel Poyay). 

Posté par ANGEL WHITE à 14:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2011

Tu aimeras ton prochain comme toi même

Des Pèlerins d'Arès.L'Eau Bleue

32, rue raymond losserand

75014 Paris

M° Pernety-Bus 58, 28, 88 et 91

Tél:01 43 22 34 40

Tous les premiers samedi du mois, présentatiion de la Révélation d'Arès

Prochain samedi: le 3 décembre 2011

VITRINE PARIS

Posté par ANGEL WHITE à 13:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 novembre 2011

Arès 1974-1977

1974-1977 Appel du Créateur, Le Père de l'Univers, à la pénitence c.à.d, quotidiennement faire un travail sur soi-même, triompher en soi-même par soi-même du mal et le remplacer par un bien, pour notre salut et celui de toute l'humanité,en finir avec le péché=le mal. je témoigne que nous pouvons nous changer, transformer, méthamorphoser. La Révélation d'Arès, Parole Pure révélée, dictée à Michel Potay et transmise de son vivant (82 ans) renommé par le Créateur: Mikal, prophète des xx et xxièm siècle envoyé à l'humanité. 

Michel Potay Site généraliste: http://michelpotay.info/index.html

PAROLE PURE RÉVÉLÉE A ARÈS 1974-1977

Je ne pardonne pas les péchés ; Mon Salut n’est pas au bout du pardon, mais au bout de la pénitence ; Je ne pardonne pas le pécheur ; Ma Volonté est qu’il cesse d’être pécheur. Le pénitent n’est pas le pécheur qui s’assied dans la poussière, qui se couvre d’un sac, mais l’homme qui cesse de pécher, même vêtu pour la fête, parfumé, chantant au son des flûtes et des trompettes, et même la joie et la parure ne conviennent-elles pas à celui qui a changé sa vie ? (Rév.D'Arès 30/10-11)

1 b Arès 1974 1977 (Gironde) copie

Annotations du Témoin Frère Michel Potay:

30/10: Je ne pardonne pas les péchés; la solution définitive du mal n'est pas dans le pardon du péché par le Créateur, mais dans l'effort du pécheur d'être pénitent, c-à-d. de changer sa vie en bien (30/11).  De ce fait, absoudre les péchés ne sert à rien et c'est, de plus, blasphématoire (30/15).Le pénitent pardonne aux fauteurs de mal comme le recommande déjà le Sermont sur la Montagne (Matthieu ch 5 à7), maisl il ne pardonne pas leurs péchés; il manifeste son amour et sa sagesse, ce qui est tout autre chose.

Posté par ANGEL WHITE à 11:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2011

keny Arkana - Victoria

Posté par ANGEL WHITE à 21:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 août 2011

Keny Arkana Prière

Posté par ANGEL WHITE à 20:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]